cinéma

Mon ket

5c9e4855ad073b745e56b54decb821507287b7a0
Emprisonné, Dany Versavel n'a de pensées que pour son fils dont il veut assurer l'éducation. Il s'évade donc pour retrouver son jeune adolescent et lui tracer un bel avenir. Entre Dany et son « ket », un rocambolesque périple commence.

Entouré d'une poignée de complices et comédiens amateurs, le comédien passe donc derrière la caméra en s'appuyant sur son savoir-faire consommé en matière de caméra cachée. L'intégralité du film est en effet le fruit de séquences tournées avec des participants involontaires et ce, afin de donner à l'ensemble une véracité encore plus grande. Dans ce grand jeu de ciné-réalité, Damiens se voit obligé de forcer le trait pour générer des réactions et des interactions tour à tour amusantes ou dérangeantes. Pour entretenir l'intérêt pour des personnages par ailleurs monolithiques, chaque saynète est l'occasion de forcer un peu plus le trait. Si l'on peut louer l'ingéniosité du dispositif et le travestissement de Damiens, le manque de consistance de son récit (au-delà de la capacité à emmener tout un chacun dans son univers et son personnage) finit par lasser. Originale, la proposition manque cependant d'aspérité pour tenir la distance du long métrage. Jusqu'à un final qui navigue, comme son personnage, entre le décalé et le grotesque.

Publié le 31/05/2018 Auteur : Guillaume B.

Pour tenir la distance de ce récit entièrement filmé en caméra caché, Damiens force exagérément le trait, sabotant la qualité de ses impostures au profit d'outrances dispensables. Dommage, jusque là le comédien Damiens s'était taillé un parcours plutôt séduisant, à contre courant de ce personnage télévisuel bien (trop) connu.

 

Mon ket

Film franco-belge de François Damiens

Avec François Damiens, Matteo Salomone, Tatiana Rojo.

Durée : 1h29.


Mots clés : Camera cachee comedie