Fermer
danse

Cria

Cria (2020)
À l’instar de son aînée, Alice Ripoll travaille depuis plusieurs années avec des danseu·r·se·s issu·e·s des favelas de Rio. Son écriture métissée puise son énergie brûlante et communicative dans les danses urbaines, dancinha et passinho, nées sur les trottoirs des ghettos brésiliens. Vêtus de costumes colorés ou pailletés, les danseurs défilent.

Concentré de danse explosive et jubilatoire

Dans le creux des silences s’insinue la violence sourde d’une société où les enfants, ceux des favelas, meurent sous les balles. Se dessine alors une autre réalité, plus intime et plus sombre, où les corps s’isolent, se heurtent, s’effondrent. Cria est le témoignage explosif d’une jeunesse qui, avec humour et inventivité se réapproprie et détourne les codes, les registres et les esthétiques pour célébrer la vie trop brève, l’amour, le désir, et l’érotisme de la danse. Ébouriffant !

Publié le 03/12/2020


Mots clés :