Fermer
théâtre

Kolik

Kolik (2020)
Alain Françon dirige Antoine Mathieu dans ce monologue singulier de l’écrivain allemand, Rainald Goetz. A partir de fragments de langage, un homme exprime une pensée sur le monde, égrenée en dix-sept chapitres : musique, science, travail, lumière, douleur… Parfois âpre, le texte porte une forte pulsion de vie.

Un homme se réveille, parle, cherche l’Humain en lui, se noie. Est-ce une civilisation qui s’effondre ? D’abord, ce ne sont que des mots, ordres, invectives... Et puis, de ces fragments de langage surgit une pensée sur le monde… Fluide, sensible, directe, ludique, la parole traverse chemins obscurs et clairières limpides, ouvrant un champ de beauté et de poésie rarement connues dans la littérature allemande.

 

Kolik est la 3e partie de Guerre (1986), trilogie de Rainald Goetz. Après Katarakt (2004), c’est la 2e fois qu’Alain Françon aborde « le chaos cohérent » du dramaturge allemand, chroniqueur du temps présent. Antoine Mathieu portera cette partition qui invite chacun, dans un voyage intime, à s’interroger sur sa façon d’appréhender le monde.

Publié le 01/07/2020