774ebf9e4981a2ca4b8e3346485d1175fbd71654
34cd9250c52f5766b97a2af0db6b8957f499c64b
Fermer
danse

No MAN’s land

No MAN’s land (2022)
Trois danseurs se rencontrent dans un No MAN’s land, un espace vierge, un terrain de jeu : la scène. Entre sensualité, fragilité, douceur ou force brute, ces trois énergies masculines se confrontent pour créer un subtil mélange de complexités et de richesses individuelles et collectives.

Un tapis blanc fait office à la fois d’aire de lutte et d’amitié. L’espace scénique et l’espace public deviennent des zones extérieures à explorer. Assis autour de ce tapis, nous sommes au plus près de l’énergie, de la force des interprètes. Dans cette proximité proche de l’effleurement, les danseurs interrogent la construction de la masculinité. Leurs regards sont sombres, leurs gestes brusques, pour donner vie à une virilité caricaturale. La chorégraphie devient plus ample et rapide, presque violente, puis s’ouvre pour permettre la rencontre. Ces moments de joie, célébrant la liberté retrouvée, sont contagieux et libérateurs.

 

Milène Duhameau joue avec les stéréotypes afin de les déconstruire. Elle développe un langage chorégraphique hybride, au croisement des danses urbaines, de la danse contemporaine et du théâtre physique. Engagé et brut, son art explore les émotions et les utilise sans artifice.

Publié le 03/08/2022


Mots clés :