774ebf9e4981a2ca4b8e3346485d1175fbd71654
34cd9250c52f5766b97a2af0db6b8957f499c64b
Fermer
classique

Orchestre Symphonique des Concerts Nivernais

Orchestre Symphonique des Concerts Nivernais (2022)
Exils : Concerto pour piano et orchestre n° 2 en fa mineur opus.21 de Frédéric Chopin et, Symphonie n° 7 en la majeur, opus.92 de Ludwig Van Beethoven.

Direction : Frédéric Baran
Au Piano : Renata Klosowska-Kustra

• Concerto pour piano et orchestre n° 2 en fa mineur opus.21 de Frédéric Chopin

La Pologne a toujours été un peu chez elle dans la Nièvre. Grâce à ces deux princesses nivernaises devenues Reines de Pologne, commença entre la France et la Pologne l'histoire exemplaire de deux nations qui dans l'adversité et la prospérité, sont demeurées fidèles l’une à l’autre.

Ce concert est évidemment l’occasion de magnifier en musique ces liens fraternels. Qui mieux pour les illustrer que Frédéric Chopin ? Toute sa musique est un acte d’adieu à sa terre natale qu’il quittera pour Vienne, puis Paris, et qu’il ne reverra jamais... Le « Second » Concerto pour piano de Chopin est en réalité le premier dans l’ordre chronologique. Écrit avant de quitter la Pologne, cette oeuvre de jeunesse démontre déjà toute la maîtrise du grand pianiste. Au-delà de la virtuosité, ou de la référence nationale à la mazurka, on y dénote aussi l’amour de Chopin pour le chant, et notamment le bel canto italien.


• Symphonie n° 7 en la majeur, opus.92 de Ludwig Van Beethoven
1. Poco sostenuto - vivace 2. Allegretto 3. Presto 4. Allegro con brio

Privé de ses attaches familiales à Bonn où il est né en 1770, Beethoven accepte l’invitation de Joseph Haydn à le suivre à Vienne pour y recevoir son enseignement. Le 2 novembre 1792, il quitte les rives du Rhin, il ne le sait pas encore, mais jamais il ne reverra sa ville natale. Vienne devient alors sa ville, une ville où il connaîtra tour à tour succès et désillusions.

La Symphonie n°7 est construite selon une progression où le rythme joue le premier rôle, davantage que la mélodie, donnant à l’ensemble de l’oeuvre un caractère dansant et une vigueur certaine. Le 2ème mouvement, l'Allegretto, est sans doute l'un des plus beaux et des plus saisissants morceaux de toute l'histoire de la musique...

Publié le 28/06/2022


Mots clés :