F7956293d7bdb627716c576c66f6df23e55ad82d
687c70c1c1b63729cfb5c0a91724c0c8210ab5d2
Fermer
expos

Peindre, rétrospective Charles Belle

Peindre, rétrospective Charles Belle (2022)
Pour la première grande rétrospective Charles Belle en France, 5 villes de la Région Bourgogne-Franche-Comté s’associent à travers 7 institutions pour proposer des regards transversaux et complémentaires sur l’œuvre considérable de cet artiste.

À partir de mai 2022 jusqu’à février 2023, chaque visiteur est invité à découvrir des parcelles d’une vie de création à la Saline royale d’Arc-et-Senans et aux musées de Belfort, Besançon, Ornans et Pontarlier. Plus de 150 œuvres seront ainsi présentées au grand public : œuvres illustres ou inédites, œuvres peintes ou dessinées, œuvres monumentales ou plus intimes, œuvres issues de collections patrimoniales ou particulières.
La peinture de Charles Belle explore les territoires de l’intime, de l’existentiel, avec sensualité, intensité et profondeur. Forêts, herbes sauvages, fleurs, cours d’eau, portraits expriment autre chose que ce qui est donné à voir.
Toutes ces thématiques entrent en résonance et parlent de l’engagement absolu d’un homme pour la création. Car c’est bien de cela dont il s’agit : de cette force irrationnelle et primordiale. Charles Belle peint dans un mouvement perpétuel. Ses œuvres ne sont jamais considérées comme terminées. Il les continue, les reprend, les recouvre. Ses peintures vivent et se nourrissent de toute l’histoire de l’art.
L’œuvre de Charles Belle s’adresse au sensible à travers des signaux qui ne peuvent ni être décryptés ni expliqués. Ainsi, le regardeur peut se surprendre à ressentir ou voir beaucoup d’autres choses que le sujet figuré.

Publié le 02/06/2022


Mots clés :