9837f199131d700dbe4f2307fa8ffe50d8f4f5c5
946c115c5e89df40ff552f6499d1bdc7aa6649e4
Fermer
théâtre

LE BAL DES DISPARU-E-S Dernier éclat de la commune de Paris

LE BAL DES DISPARU-E-S Dernier éclat de la commune de Paris (2020)
Ces héros étaient si pauvres qu’ils n’ont pas même laissé une pierre dans un cimetière. L’ultime outrage fait aux communards est sans doute leur effacement de la Grande Histoire. C’est aujourd’hui que Jeanne devait épouser Eugène. Mais il est mort sur le front, en révolutionnaire. Les bouteilles sont débouchées, les invités sur les starting-blocks.

Alors, c’est la petite histoire qui révélera cette révolte oubliée ; par les chants et les danses révolutionnaires, par les scènes de vie, les instants de doute, les disputes, les joies, les sensations et par les tripes. 21 mai 1871, une fête s’organise ; ce sera le dernier mariage de la Commune. Il y a quatre jours, Eugène est tombé au front et Jeanne a décidé de célébrer leur noces à titre posthume, malgré tout. Buffet dressé, cotillons, robe de mariée… étranges réjouissances. Au cours de cette nuit, les invités apprendront que les Versaillais sont entrés dans Paris. Aucun n’en réchappera. Dans une semaine jour pour jour, tout le monde ici sera mort.

Mourir demain… l’hypothèse est envisageable et même envisagée. Alors ?… Leur réponse aura été : continuer à Vivre !

Pourquoi lutter pour une idée ? Pourquoi se révolter ? Pourquoi ne pas se révolter ? Pourquoi plus d’espoir ? Plus d’utopie ?

Textes d’époque, musiques et danses, éclats de rires, éclats d’obus résonnent en une fresque fracassante. Une tragi-comédie à cœur battant, emportée par une formidable énergie vive.

Publié le 14/09/2020


Mots clés :